N° 291 : Μ. Ἀντώνιος Ἀγελάος (M. Antonius Agelaus)

Datation : Fin du IIe ou début du IIIe siècle après J.-C.
Cité : Aphrodisias

Présentation : 
M. Antonius Agelaus est connu par la statue de son fils M. Antonius Popillius Androneicus Flavianus, fils d'Agelaus (1), descendant de grands-prêtres d'Asie et de grands-prêtres (de la cité) et cousin de sénateurs et de consuls : il s'agit peut-être des Carminii, dont un membre porte le nom de M. Antonius Carminius Popilius Agelaus. Le premier Carminius sénateur connu a vécu entre Antonin et Septime Sévère. C'est ce qui permet de situer M. Antonius Agelaus dans la deuxième moitié du IIe siècle ou au début du IIIe sièclea.
La famille de M. Antonius Agelaus fait partie des « fondateurs » de la cité, identifiés par J. Reynolds comme ayant obtenu les privilèges d'Aphrodisias à l'époque césarienne et triumvirale. Il est donc probable qu'elle doit la citoyenneté romaine à Antoine et fait partie des premières familles à avoir obtenu les tria nominab.
Sources : 
1/ IAph2007 5.10 i
l. 1-4: Μᾶρκον Ἀντώνι|ον Ποπίλλιον, | Ἀγελάου ἀρχιε|ρέως υἱὸν.

Notes : 
a IAph2007 15.364. Voir également CIG 2783 et Chaniotis 2004 n°3 : M. Antonius Popilius Agelaus Flavianus apparaît peut-être dans une dédicace à M. Flavius Carminius Athenagoras Livianus, sénateur.
b Un ascendant, M. Antonius Agelaus, est stéphanéphore au Ier siècle (IAph2007 12.414). Le grand-prêtre est également apparenté à M. Antonius Popillius Agelaus, sophiste (IAph2007 12.807).

Mis à jour le 06/04/2010