N° 399 : Ἰουλία Ἀπφιάς (Iulia Apphias)

Datation : Claude ou Néron (avant 59)
Cité : Tralles

Prêtrise : ἱέρεια Σεβαστὴς Ἀγριππείνας

Présentation : 
Iulia Apphias a été prêtresse d'Agrippine Minor, la seule des deux Agrippines à avoir reçu le nom d'Augustaa, sous le principat de Claude ou au début de celui de Néron. Le nom d'Apphias est attesté à Aphrodisias, à Héraclée de la Salbakè, à Kéramos, et semble assez fréquent dans la région. Le père de Iulia Apphias, Ti. (Iulius) Apollonius, doit avoir reçu la citoyenneté de l'empereur Tibère. Son mari, C. Iulius Reginus Amyntianus, n'est pas connu par ailleurs, mais était peut-être lié à une famille italienne installée dans la région. Il doit être apparenté au dédicataire d'une statue érigée par les mystes d'Isis et Sérapis sous le nom de Iulius Amyntianus et qui porte le titre de Panhellenosb.
Sources : 
I.Tralleis 36
Σεβαστὴν Ἀγριππείναν, | Ἰουλία Τιβερίου Ἀπολλωνίου | θυγάτηρ Ἀπφιάς, γυνὴ δὲ Γαίου | Ἰουλίου Ῥηγείνου Ἀμυντια|νοῦ, ἡ ἰέρεια αὐτῆς | καθιέρωσεν.

Notes : 
a Sur les honneurs à Agrippine en Orient, voir Robert, REA 1936 p.289 (= OMS II 804) ; Hahn 1992 p. 186-207.
b I.Tralleis 86. Ce titre indique une datation postérieure à la fondation du Panhellenion par Hadrien.

Mis à jour le 26/07/2011