Les prêtres portant le titre : ἀρχιέρεια

Cette prêtrise est attestée 59 fois en Asie.

N° 21 : Ζωσίμη (Zosimè)

Époque impériale Cos ἀρχιέρεια
Zosimè, grande-prêtresse, est uniquement connue par une très courte épitaphe qui ne permet pas de proposer de datation....

N° 394 : [-] (I.Stratonikeia 329, 2)

Époque impériale Stratonicée de Carie ἀρχιέρεια
Voir la fiche de son mari....

N° 369 : [-] (I.Stratonikeia 254)

Milieu du IIe siècle après J.-C. Stratonicée de Carie ἀρχιέρεια
Voir la fiche de son mari Demetrios Damylas....

N° 366 : [-] (I.Stratonikeia 706)

Antonin Stratonicée de Carie ἀρχιέρεια
Voir la notice de son mari T. Flavius Aeneas....

N° 287 : [-] (IAph2007 12.322)

Fin du IIe ou début du IIIe siècle après J.-C. Aphrodisias ἀρχιέρεια
Voir la fiche de Neicomachos....

N° 135 : [-] (I.Ephesos 933)

Époque impériale Ephèse ἀρχιέρεια
L. Manlius Hermeias, irénarque, secrétaire du peuple et philosébaste, commémore son agoranomie. Le nom de son père n'apparaît pas dans l'inscription : c'est sa mère, grande-prêtresse, qui est citée. Le nom de celle-ci n'est cependant pas conservé. Le nomen Manlius apparaît dans une inscription grecque d'Éphèse du premier quart du IIe siècle (L....

N° 199 : [-] (I.Blaundos 23)

IIIe siècle après J.-C. ? Blaundus ἀρχιέρεια
Dans une inscription en son honneur, Aurelius Eilus est qualifié de parent de consuls et de sénateurs, descendant de grands-prêtres d'Asie et fils d'une grande-prêtresse. La mère de ce personnage a dû exercer la grande-prêtrise à Blaundus : il n'y a aucune raison de supposer une abréviation du titre provincial, correctement donné pour les ascendants d'Aurelius Eilus. ...