Iscr. di Cos EV 219

Type de source : Inscription honorifique
Provenance : Cos
Texte : 
l. 1-13 : [Γαί]ον Στερτίνιο[ν Ἡ]ρα[κ]λ[εί]του υἱὸν Κ[ορ|νηλί]ᾳ Ξενοφῶντα, φιλοκαίσαρα, φιλοκλ[αύ|δι]ο̣ν, φιλοσέβαστον, δήμου υἱὸν, φιλόπα̣|τριν, εὐσεβῆ, εὐεργέτην τῆς πατρίδος, (πα)[ρα] | τοῦ Σεβαστοῦ ἱερέα διὰ βίου τῶν Σεβαστῶ[ν] | καὶ Τιβερίου Κλαυδίου Καίσαρος Σεβαστοῦ Γ[ερ]|μανικοῦ Aὐτοκράτορος καὶ Ἀσκληπίου καὶ [Ὑ]|γείας καὶ Ἡπιόνης καὶ κατὰ γένος Ἀπολλ[ω]|νος Καρνείου καὶ Σεβαστῆς Ῥέας, ἀρχίατρ[ον], | χειλιαρχήσαντα, καὶ ἔπαρκον γενόμενο[ν] τῶν ἀρχιτεκτόνων, καὶ τειμηθέντα ἐν τ̣[ῶι] | κατὰ Bριτάννων θρίαμβωι στεφάνωι χρυσέ[ωι] | καὶ δόρατι.
Traduction : 
(Statue de) C. Stertinius Xénophon, fils d'Heracleitus, de la tribu Cornelia, philocésar, philoclaudios, philosébaste, fils du peuple, philopatris, pieux, bienfaiteur de la patrie ; étant auprès d'Auguste, il est prêtre à vie des Augustes, de Tibère Claude César Auguste Germanique Imperator, d'Asclépios, d'Hygie et d'Épione, prêtre à titre héréditaire d'Apollon Carneios et de Sebastè Rhéa, médecin en chef, tribun ; il a été préfet des ouvriers et a été honoré lors du triomphe sur les Bretons d'une couronne d'or et d'une lance.
Edition : Samama 2003 p. 259 n°143.
Liens : 
  • Toutes les sources de cette cité : Cos
  • Toutes les sources de cette publication : Iscr. di Cos EV
Mis à jour le 13/07/2011